Colonne contenu

Le parcours du mur - De Hennigsdorf à Hohen Neuendorf

Lorsque vous lancez l'application, vous acceptez que vos données soient transmises à Google. Vous trouverez de plus amples informations dans notre rubrique Politique de confidentialité.

Zoom: Grenze zur DDR bei Stolpe; Trasse der S-Bahn in Richtung Oranienburg 1976
Frontière de la RDA à Stolpe, tracé de S-Bahn (RER), 1976
Image : Landesarchiv Berlin 0195611/Karl-Heinz Schuberg

Après avoir parcouru environ dix kilomètres de l‘itinéraire Hennigsdorf – Hohen Neuendorf en vélo, vous découvrirez, près de Stolpe, le dernier poste-frontière mis en service peu avant la chute du mur de Berlin. Pour délester l’axe de circulation F5 (ou B5), saturé par le transit entre Hambourg et Berlin-Ouest, la RDA construisit une autoroute en 1981/1982 avec le financement de la RFA (l’actuelle A111). Le «poste-frontière de Stolpe» fut créé en 1982. Seuls les ressortissants de Berlin-Ouest à destination de la Scandinavie empruntèrent ce point de passage dans un premier temps. L’entrée en RDA y était également possible, même pour les piétons, acheminés jusqu’au poste-frontière grâce à une navette. La circulation en direction de Hambourg continua toutefois de transiter par l’ancien poste-frontière de Staaken, situé près de la Heerstraße à Spandau, jusqu’à la fin 1987. La construction de la bretelle d’autoroute par le bois de Tegel avait pris du retard à la suite de pétitions et d’objections écologiques contre les déboisements envisagés dans le cadre de ce projet d’aménagement. Après avoir passé l’ancien poste-frontière, vous longerez le bois de Tegel et le golf de Stolper Heide, puis vous traverserez la cité Invalidensiedlung, avant d’arriver à Hohen Neuendorf dans le Brandebourg.

Zoom: Flucht an der Florastraße
Fuite par la Florastraße, reconstitution, non daté (1980)
Image : BStU

C’est ici, près de la Florastraße, que Marienetta Jirkowsky, âgée de 18 ans, essaya de s’enfuir par le jardin d’une propriété inoccupée, en compagnie de son fiancé et d’un ami, pour gagner Berlin-Ouest dans la nuit du 21 au 22 novembre 1980. Les trois fugitifs réussirent à franchir le mur d’arrière-plan et la clôture barbelée à l’aide d’échelles trouvées sur la propriété. Ils furent ensuite remarqués par les gardes-frontières de RDA à la hauteur du chemin de garde. Après sommation et tirs en l’air, plusieurs postes ouvrirent le feu sur les trois jeunes gens. Après 27 coups de feu, Marinetta Jirkowsky s’écroula près du mur principal, touchée à l’abdomen. Elle mourut le jour même des suites de ses blessures. Marinetta Jirkowsky est l’une des rares femmes qui tenta de franchir le mur de Berlin. Ses deux compagnons de fuite réussirent à gagner Berlin-Ouest. Le ministère de la sûreté d’état de RDA essaya d’établir un contact avec ces derniers par agents sous couvert, pour éviter la publication des faits dans la presse. L’un de ces agents démonta la croix commémorative, installée par les deux jeunes gens à Frohnau à la mémoire de la jeune femme. En 1965, le chef de section de 20 ans, qui avait abattu Marinetta Jirkowsky, fut condamné en vertu du droit pénal applicable aux mineurs, à 15 mois d’emprisonnement pour un cas similaire, mais moins grave. Il obtint une libération conditionnelle (l’image ci-contre est une reconstitution de la fuite du ministère de la sûreté publique de RDA). Dans la Florastraße, le parcours historique comporte une stèle d’information qui rappelle la tragique tentative de passage à L’Ouest de la jeune femme.

  • Informations sur l’étape: Les dix kilomètres de cette étape commencent à la gare de RER de Hennigsdorf. De là, vous bifurquerez vers le sud-est et prendrez la Straße Am Bahndamm et la Hafenstraße, puis la Ruppiner Straße, qui, après le passage du pont, vous ramènera dans l’ancienne zone frontalière, située plus au sud. A partir d’ici, le parcours du mur part en angle droit vers l’est et suit l’ancienne frontière jusqu’à l’autoroute A111, après laquelle il change de direction et va vers le nord. A proximité du golf de Stolper Heide, l’itinéraire plonge de nouveau vers l’est, avant de remonter vers le nord à la hauteur de la Schönfließer Straße. Près de la Gollanczstraße, le parcours traverse l’ancienne frontière, et longe la zone frontalière côté ouest, jusqu’au Staehleweg. De là, vous traverserez la cité Invalidensiedlung pour rejoindre la Florastraße et la Berliner Straße, où vous aurez la possibilité de rejoindre la gare de RER de Hohen Neuendorf, après avoir passé le Hainweg et la Bahnstraße, qui se trouvent de l’autre côté du carrefour. Les piétons peuvent terminer leur parcours à l’ancien poste-frontière de Stolpe (traverser le pont au-dessus de l‘A111) et prendre le RER à la gare de Heiligensee.

Attractions touristiques le long du circuit

Invalidensiedlung

Cette cité a été aménagée par le ministère de l’urbanisme national-socialiste en 1937. 50 bâtiments en briques recuites de deux étages, comprenant au total 150 appartements, ainsi que des buanderies et espaces communs, réservés aux invalides de la première guerre mondiale, y furent construits. Autres informations