L’ancien poste-frontière Heinrich-Heine-Straße

Stadtplan Berlin.de

Le poste-frontière situé autrefois dans la Heinrich-Heine-Straße avait pour mission de contrôler les flux de courriers et de marchandises qui transitaient d’un côté vers l’autre de la ville. Il était l’un des plus grands points de passage et constituait également un point d’entrée pour les citoyens ouest-allemands désirant se rendre à Berlin-Est. Le terrain vague situé à l’ouest de la Heinrich-Heine-Straße, utilisé aujourd’hui par des marchands de voitures, faisait partie du poste-frontière jusqu’en 1990.

Le 18 avril 1962, trois hommes de Berlin-Est tentèrent de passer en force les barrières du poste de contrôle avec un camion. Touché par les tirs des gardes-frontières, le conducteur Klaus Brüske, parvint néanmoins à amener le véhicule en territoire Ouest-berlinois. Il trouva la mort sur place et ses deux compagnons furent grièvement blessés.

Afin d’éviter d’autres tentatives de fuite, le poste-frontière fut renforcé d’un dispositif de ralentissement avec des obstacles en slalom. Malgré ces mesures, deux berlinois de l’Ouest et deux Berlinoises de l’Est tentèrent un nouveau passage en force le 26 décembre 1965. Les deux passagères avaient été découvertes dans une cache à bord du véhicule lors du contrôle. Les gardes-frontières abattirent le conducteur, Heinz Schöneberger, âgé de 27 ans, lorsque ce dernier tenta de prendre la fuite en courant. Son complice ouest-berlinois et les deux femmes furent arrêtés.