Pierre commémorative à la mémoire des victimes du mur de Berlin

Den Opfern der Mauer

Dans la Bernauer Straße, à proximité de la Swinemünder Straße, la mairie de Wedding a posé en 1982 une pierre commémorative (bloc erratique) à la mémoire des victimes du mur dans ce quartier. Ce lieu de commémoration rend hommage à Ida Siekmann, † 22.8.1961, Hans Dieter Wesa, † 23.8.1961, Rudolf Urban, † 17.9.1961, Olga Segler, † 26.9.1961, Bernd Lünser, † 4.10.1961, Ernst Mundt, † 4.9.1962, Ottfried Reck, † Nov. 1962, Dietmar Schulz, † 25.11.1963, ainsi qu’à deux victimes jadis inconnues, † 9.6.1965 et † 1.12.1984 ainsi que Dietmar Schulz, † 25.11.1963. Les deux victimes inconnues ont pu être identifiées ultérieurement. Il s’agit de Dieter Brandes, blessé par les tirs des gardes-frontières le 9.6.1965, décédé le 11.1.1966 et de Michael Horst Schmidt.

Lorsque les différents sites de mémoire ont été créés, le nombre exact de victimes du mur, l’orthographe de leurs noms ainsi que les dates de naissance et de décès n’étaient pas connus. C’est pourquoi certaines indications figurant sur les pierres et croix commémoratives qui jalonnent le tracé du mur ont pu diverger. il a néanmoins été décidé de conserver ces témoignages du passé ouest-berlinois au titre du travail de mémoire. Les informations sur les identités des victimes du mur de Berlin peuvent être consultées sur le site du Centre de recherche sur l’histoire contemporaine (Zentrum für zeithistorische Forschung) Potsdam