Direkt zum Inhalt der Seite springen

Les postes-frontières entre Berlin-Est et Berlin-Ouest

Le 13 août 1961, les dirigeants est-allemands décidèrent de fermer la frontière séparant les deux parties de la ville. Désormais, les citoyens de Berlin-Ouest, les ressortissants étrangers ou originaires de la République Fédérale d’Allemagne ne pouvaient accéder à Berlin-Est que par l’un des sept postes-frontières ou par la gare de transit. La décision émana du ministère de l’intérieur de la République Démocratique Allemande. A compter de ce jour, le passage à l’Ouest fut interdit à tous les citoyens de Berlin-Est et à tous les ressortissants de la République Démocratique Allemande.

Depuis la République Fédérale d’Allemagne, Berlin-Ouest était desservie par des itinéraires autoroutiers dits de «transit», qui comportaient également leurs postes-frontières.

L’ancien poste-frontière Bornholmer Straße

L’ancien poste-frontière Bornholmer Straße

L’ancien poste-frontière Bornholmer Straße fut celui situé le plus au nord parmi les sept postes-frontières intra-muros. Il se trouvait entre le pont Bösebrücke et la Malmöer Straße. Un décret du ministère de l’intérieur de la RDA en fit le point de passage officiel pour les ressortissants ouest-allemands désirant se rendre à Berlin-Est. Le soulèvement pacifique de la nuit du 9 novembre 1989 en RDA, au cours duquel le mur tomba, allait rendre ce poste-frontière mondialement célèbre. … plus »

L’ancien poste-frontière Chausseestraße

L’ancien poste-frontière Chausseestraße

L’ancien poste-frontière situé à l’angle de Chausseestraße et Liesenstraße permettait aux Berlinois de l’Ouest de passer de Berlin-Ouest vers Berlin-Est. Il a cependant fallu attendre 28 mois après le début des travaux de construction du mur, c’est-à-dire jusqu’à Noël 1963, pour que les habitants de Berlin-Ouest pussent de nouveau se rendre dans le secteur Est de la ville. Seuls les ressortissants ouest-allemands détenteurs d’un laissez-passer pouvaient se rendre à l’Est. … plus »

L’ancien poste-frontière Invalidenstraße

L’ancien poste-frontière Invalidenstraße

L’ancien poste-frontière Invalidenstraße était situé à l’est du pont Sandkrugbrücke, c’est-à-dire au-dessus du canal navigable de Spandau, à proximité de la nouvelle gare centrale, appelée autrefois Lehrter Bahnhof. C’est ici qu’eut lieu en mai 1963 l’une des plus dramatiques tentatives de fuite. … plus »

L’ancien poste-frontière Friedrichstraße

L’ancien poste-frontière Friedrichstraße

Dans le sens Est-Ouest, la station de RER Friedrichstraße était le dernier arrêt avant la frontière avec Berlin-Ouest. Sur l’axe Nord-sud, elle se situe au centre de la ville. La fermeture de la frontière, en août 1961, transforma cette gare de transit en gare terminus et poste-frontière pour les passages dans les deux sens. Le poste douanier, baptisé «Palais des larmes» en raison des nombreux adieux qui y eurent lieu jusqu’en 1989, a été conservé. … plus »

L’ancien poste-frontière Friedrichstraße (Checkpoint Charlie)

L’ancien poste-frontière Friedrichstraße (Checkpoint Charlie)

Le poste-frontière Friedrichstraße était réservé aux étrangers, aux membres des forces alliées et aux diplomates. Au fil des années, les autorités est-allemandes transformèrent ce simple barrage routier en poste-frontière couvert, avec dix voies de circulation. … plus »

L’ancien poste-frontière Heinrich-Heine-Straße

L’ancien poste-frontière Heinrich-Heine-Straße

Le poste-frontière situé autrefois dans la Heinrich-Heine-Straße avait pour mission de contrôler les flux de courriers et de marchandises qui transitaient d’un côté vers l’autre de la ville. Il était l’un des plus grands points de passage et constituait également un point d’entrée pour les citoyens ouest-allemands désirant se rendre à Berlin-Est. Le terrain vague situé à l’ouest de la Heinrich-Heine-Straße, utilisé aujourd’hui par des marchands de voitures, faisait partie du poste-frontière jusqu’en 1990. … plus »

L’ancien poste-frontière Oberbaumbrücke

L’ancien poste-frontière Oberbaumbrücke

Le pont Oberbaumbrücke, édifié entre 1894 et 1896, relie les quartiers Kreuzberg et Friedrichshain, entre lesquels coule la Spree. Depuis le 9 novembre 1994, date d’achèvement des travaux de restauration, ce pont constitue un axe important de circulation pour le trafic automobile et le métro. Entre 1961 et 1989, cet ancien poste-frontière ne pouvait être franchi que par les piétons. … plus »

L’ancien poste-frontière Sonnenallee

L’ancien poste-frontière Sonnenallee

Après la fermeture de la frontière intra-berlinoise, le poste-frontière de Sonnenallee fut réservé aux citoyens ouest-allemands détenteurs d’un laissez-passer et occupant un emploi dans le secteur soviétique. Il fut, en revanche, fermé dès le 13 août 1961 aux quelques 65.000 Berlinois de l’Est, qui travaillaient ou suivaient des formations dans l’un des trois secteurs alliés situés dans la partie occidentale de la ville. … plus »