Colonne contenu

Haus der Geschichte - Tränenpalast

Tränenpalast
Image : Stiftung Haus der Geschichte/Christoph Petras

Dans le sens est-ouest, la station de S-Bahn (RER) Friedrichstraße était le dernier arrêt avant la frontière de Berlin-Ouest. Sur l’axe nord-sud, elle se situe au centre de la ville. La fermeture de la frontière, en août 1961, transforma cette gare de passage en gare terminus et passage frontalier pour les voyageurs des deux parties de Berlin. Le poste-frontière, baptisé « Tränenpalast » (Palais des larmes) en raison des innombrables adieux qui s’y sont déroulés jusqu’en 1989, a été conservé.

La fondation Haus der Geschichte der Bundesrepublik Deutschland présente l’exposition permanente « Expériences frontalières – la division allemande au quotidien » sur le lieu historique et monument classé du Tränenpalast. En s’appuyant sur des biographies, des objets originaux et des interviews de témoin, l’exposition illustre la vie sous les auspices de la division et de la frontière. Elle présente, de plus, les grandes étapes du processus de réunification.

Lorsque vous lancez l'application, vous acceptez que vos données soient transmises à Google. Vous trouverez de plus amples informations dans notre rubrique Politique de confidentialité.