Les postes-frontières entre Berlin-Est et Berlin-Ouest

Le 13 août 1961, les dirigeants est-allemands décidèrent de fermer la frontière séparant les deux parties de la ville. Désormais, les citoyens de Berlin-Ouest, les ressortissants étrangers ou originaires de la République Fédérale d’Allemagne ne pouvaient accéder à Berlin-Est que par l’un des sept postes-frontières ou par la gare de transit. La décision émana du ministère de l’intérieur de la République Démocratique Allemande. A compter de ce jour, le passage à l’Ouest fut interdit à tous les citoyens de Berlin-Est et à tous les ressortissants de la République Démocratique Allemande.

Depuis la République Fédérale d’Allemagne, Berlin-Ouest était desservie par des itinéraires autoroutiers dits de «transit», qui comportaient également leurs postes-frontières.