Colonne contenu

Le parcours du mur de Berlin - De Hermsdorf à Wollankstraße

Lorsque vous lancez l'application, vous acceptez que vos données soient transmises à Google. Vous trouverez de plus amples informations dans notre rubrique Politique de confidentialité.

Zoom: Schild Mauerweg
Image : www.Finanzfoto.de - Fotolia.com

L’étape de Hermsdorf à Wollankstraße plaira aussi aux enfants. Au nord de l’étang de Tegel, le parcours du mur vous emmènera à Lübars, un village au charme très authentique. C’est d’ailleurs un agriculteur de Lübars qui le 16 juin 1990, a rouvert la Blankenfelder Chaussee, en abattant le mur avec son tracteur. Bien que le mur fût tombé début novembre 1989, la route entre Blankenfelde et Lübars n’avait toujours pas été remise en service. L’endroit est signalé par deux pans de l’ancien mur, qui portent l’inscription Checkpoint Qualitz, d’après le nom de l’agriculteur.

Denkzeicheneinweihung Krankensammellager Blankenfelde
Image : BA Pankow

Près de la Bahnhofstraße, à l’est du parcours, un panneau d’information rappelle l’existence en ce lieu du dispensaire de regroupement de Blankenfelde. Ce «centre d’accueil pour travailleurs inaptes», qui fonctionna de 1941 à 1945, regroupait des femmes et des hommes en provenance de l’Union Soviétique, qui avaient été déportés en Allemagne pour travaux forcés, et qui n’étaient plus «aptes» au travail. Leurs conditions de détention et la situation hygiénique y étaient catastrophiques, famine et absence de soins compris. A ce jour, au moins 700 décès ont pu être documentés.

Zoom: Hochstand an der Quickborner Straße (Reinickendorf) 1976
Plate-forme d’observation au coin de la Quickborner Straße, 1976
Image : Landesarchiv/Max Jacoby

Dans le parc de Schönholzer Heide, situé au niveau de la gare de RER de Wilhelmsruh, le mémorial soviétique rappelle la prise de Berlin par l’armée soviétique. Du côté Berlin-Ouest de l’ancienne frontière, vous apercevrez la croix commémorative à la mémoire de Horst Frank. Un panneau d’information implanté à l’endroit où cheminait le mur principal dans l’arrondissement de Pankow (ex Berlin-Est), rend hommage à d’autres victimes du mur, dont Wernhard Mispelhorn, Horst Einsiedel et Silvio Proksch. Horst Frank, un jeune homme de 20 ans avait tenté de gagner Berlin-Ouest avec son ami d’enfance. Les deux fugitifs avaient décidé de passer par les jardins ouvriers de Schönholz le 28 avril 1962. Alors qu’ils étaient en train de découper la dernière clôture de séparation, Horst Frank fut repéré par deux gardes-frontières, qui ouvrirent immédiatement le feu. Il succomba le jour même à ses blessures. Son ami put rejoindre Berlin-Ouest.

  • Informations sur l’étape: Le début de cette étape longue de 15 kilomètres, se trouve près de la gare de RER de Hermsdorf. De là, vous suivrez le Waldseeweg, la Solquellstraße, puis la Veltheimstraße. C’est ici que vous rejoindrez le parcours du mur, qui vous emmènera ensuite vers l’est jusqu’à la Alte Schildower Straße. Cette dernière croise la Kurzestraße avant de vous emmener dans la Wiesenstraße, dont le tracé est parallèle à l’ancienne frontière près du marais de Tegel. Avant le lac Köppchensee, le parcours du mur plonge en direction sud/sud/est vers la Blankenfelder Chaussee et de la Bahnhofstraße. Après le parc d’attractions de Lübars (que nous vous recommandons si vous avez des enfants), vous suivrez l’ancienne bande frontalière jusqu’à Wilhelmsruher Damm. Vous pouvez terminer ici votre excursion et rejoindre la station de métro et de RER de Wittenau. Si vous désirez poursuivre le parcours, vous continuerez vers le sud en longeant le Nordgraben, puis la voie ferrée, jusqu’à la gare de RER de Wollankstraße.

Attractions touristiques le long du circuit

Le village de Lübars

Lien vers: Le village de Lübars
Image : Wolfgang Bittner, Landesdenkmalamt Berlin

Le village trés typique de Lübars, mentionné pour la première fois dans la littérature en 1247, est entouré de champs et de prés. Lübars est le seul village médiéval conservé autour de Berlin. On y trouve des exploitations agricoles et des haras. Nous vous recommandons de visiter l’église du village (1793), le Spritzenhaus, l’école du village (1906), ainsi que les nombreuses cours triangulaires, dont certaines possèdent des frontons en stuc du classicisme. Autres informations

Le mémorial soviétique de Schönholzer Heide

Lien vers: Le mémorial soviétique de Schönholzer Heide
Image : Wolfgang Bittner LDA

Le mémorial soviétique situé dans le parc Schönholzer Heide est un cimetière où reposent plus de 13.000 soldats de l’armée rouge. Les noms des victimes tombées lors de la prise de Berlin figurent sur la centaine de panneaux de bronze. Autres informations