Colonne contenu

Lieux de commémoration

Le mur de Berlin a coûté la vie à au moins 138 personnes entre 1961 et 1989, qu’elles aient été abattues ou qu’elles aient perdu la vie à cause du régime frontalier de RDA.

Le Parlement des arbres, le mémorial du Mur dans la maison Marie-Élisabeth Lübers et d’autres lieux de commémoration érigés entre 1961 et 1989 à Berlin-Ouest rendent aujourd’hui hommage aux victimes du mur de Berlin.

Tout au long du circuit du Mur, des stèles mémorielles signalisent les lieux de décès des personnes assassinées pendant qu’elles tentaient de fuir ou qui ont perdu la vie pour des motifs liés au régime frontalier de RDA.

Lien :

Mit dem Aufruf des Inhaltes erklären Sie sich einverstanden, dass Ihre Daten an Google übermittelt werden. Weitere Informationen finden Sie in unserer Datenschutzerklärung.