Le parcours du mur de Berlin - De Wannsee à Staaken

Lorsque vous lancez l'application, vous acceptez que vos données soient transmises à Google. Vous trouverez de plus amples informations dans notre rubrique Politique de confidentialité.

Postes-frontières

Lieux de mémoire

Repères artistiques

Mémoriaux

Lieux commémoratifs des victimes du mur de Berlin

Musées et expositions

Restes du mur

Informations historiques

Site touristique

Autres lieux importants

Kladower Promenadenhafen

Port touristique de Kladow

Après la traversée du grand lac de Wannsee, l’étape vous conduira vers le sud-ouest, en direction de la frontière entre Berlin et le Brandebourg. Une bifurcation vous emmènera à Sacrow, où vous pourrez visiter le château et l‘église Heilandskirche.

Grenzanlagen an der Heilandskirche

Dispositif frontalier près de la Heilandskirche, non daté

Depuis la construction du mur, le dispositif frontalier y traversait le terrain paroissial de l’église. Le clocher fut d’abord intégré dans le mur, alors que la nef se trouvait dans le No Man’s Land, entre la frontière politique de la Havel et la «bande de la mort». Jusqu’au 24 décembre 1961, les messes continuèrent d’avoir lieu. Lorsque, peu après, l’intérieur de l’église fut détruit, les autorités frontalières se servirent de ce prétexte pour interdire l’accès. Bien qu’elle ne fut plus accessible, ni depuis Potsdam, ni depuis Berlin, la Heilandskirche fut restaurée extérieurement grâce à des dons ouest-berlinois. La paroisse y célébra la première messe après la chute du mur le 24 décembre 1989 en présence de nombreux invités. L’intérieur fut reconstruit de 1993 à 1995. Les jardins conçus par Peter Joseph Lenné, dévastés par la mise en place du dispositif frontalier, ont également été réaménagés.

Mauerrest Groß Glienicker See

Restes du mur près du lac Glienicker See

La section Potsdam du parcours historique comprend des stèles d’information qui rendent hommage aux victimes du mur Lothar Henning, dans la Kladower Straße et la Weinmeisterstraße à Rainer Liebeke, dans la Spandauer Straße (Sacrow) ainsi qu’à Erna Kelm et Lothar Lehmann, dans la Fährstraße (Sacrow).

L’itinéraire du parcours principal, qui passe par dessus le Luisenberg, vous conduira ensuite en ex-RDA, vers le nord, en direction du lac Groß Glienicker See, que vous contournerez par l’ouest. La frontière passait au milieu du lac qui était un lieu de baignade très apprécié des berlinois de l’Ouest, en raison de sa propreté et en dépit de l’observation permanente des gardes-frontières de RDA. Un reste du mur a été conservé à l’extrémité nord du lac, dans la Gutsstraße. C’est aussi là que vous découvrirez les restes des terres seigneuriales de Groß Glienicke, fortement endommagées pendant la deuxième guerre mondiale, et dont les bâtisses avaient été séparées par la frontière de la RDA.

Radweg Potsdamer Chaussee

Piste cyclable Potsdamer Chaussee

Après avoir traversé la Ritterfelddamm et suivi une voie privée, on retrouve la Potsdamer Chaussee, qui constitue à cet endroit la démarcation avec le Brandebourg. L’aéroport de Gatow se situait au carrefour de ces deux axes. L’école de formation de l’armée de l’air, autrefois commandée par le ministre national-socialiste de l’aéronautique Göring, y fut inaugurée en 1935. Ce site, qui faisait partie du découpage de Seeburg, fut proposé en échange aux britanniques à la fin de la guerre, contre le quartier de West-Staaken, situé à Spandau. Pendant le blocus de 1948/49, l’aérodrome de la «Royal Air Force Gatow» fut utilisé pour les atterrissages et décollages du pont aérien. Après le retrait des forces britanniques, l’armée allemande transforma le bâtiment en musée de l’armée de l’air.

Mauerweg Hahneberg

Panneau d’information, Hahneberg

A l’ouest de l’ex-frontière de la RDA, l’étape traverse des champs d’épandage jusqu’à la butte Karolinenhöhe, où elle bifurque vers le nord-ouest. Après avoir passé le fort Hahneberg, vous vous approcherez du poste-frontière de Staaken. L’histoire du lieu vous est présentée sur un panneau d’information, situé dans la Bergstraße. Depuis 1990, West-Staaken fait de nouveau partie de Berlin et l’ancien poste-frontière se trouve aujourd’hui reculé d’environ deux kilomètres de la frontière actuelle, «en pleine campagne».

Panneau commémoratif Heerstraße

Sur la Heerstraße, à la hauteur de la Bergstraße, vous croiserez un lieu commémoratif, installé conjointement par l’arrondissement de Spandau et la société d’histoire locale de Spandau 1954 e.V. Une journée commémorative y est organisée chaque année le 12 août, la veille du début de la construction du mur en 1961.

En longeant Bergstraße, vous parviendrez ensuite au lieu de mémoire Dieter Wohlfahrt. Une croix en bois et une stèle posées en 2011 y rappellent la mort par balles, le 9 décembre 1961, de cet étudiant âgé de 20 ans, qui voulait aider des ressortissants de RDA à franchir le mur. Détenteur d’un passeport autrichien, Dieter Wohlfahrt avait lui-même vécu en RDA jusqu’en 1956 et aidait des étudiants à passer la frontière. Le 9 décembre 1961, avec le soutien de quelques amis, il découpa une clôture du dispositif frontalier qui bordait la route pour permettre à une citoyenne de West-Staaken de fuir la RDA. Mais cette dernière l’avait trahi. Il était attendu par des gardes-frontières, qui ouvrirent immédiatement le feu. Dieter Wohlfahrt, touché en plein cœur, agonisa dans le No Man’s Land sans secours.

  • Informations sur l’étape: À partir de la gare de RER de Wannsee, cette étape, longue de 21 kilomètres, commence en bateau. Les vélos sont autorisés à bord des bateaux de la BVG. Nous vous conseillons cependant de vous renseigner auprès de l’opérateur des transports urbains BVG. L’itinéraire vous conduira à Imchenallee, Sacrower Kirche et Lüdickeweg, jusqu’à la route nationale de Sakrow, qui vous emmènera à la frontière du Land de Berlin. A partir d’ici, le parcours du mur se dirige vers le nord, alors que les trois kilomètres de la bifurcation vous conduiront à Sacrow. Nous recommandons aux piétons d’emprunter le sentier qui longe la berge de la Havel. Le parcours principal contourne le lac de Groß Glienicker See jusqu‘au Ritterfelddamm et suit la Potsdamer Chaussee jusqu‘à Karolinenhöhe. Plus loin, au nord-ouest, le parcours passe à côté de Hahneberg, emprunte la Bergstraße, le Nennhauser Damm et la Eichholzbahn, jusqu’à la gare régionale de Staaken. La piste cyclable de l’étape ne comporte aucun arrêt du réseau de transports publics. Les piétons croiseront plusieurs lignes de bus à destination de Spandau et de différentes communes du Brandebourg.

Attractions touristiques le long du circuit

Schloss Sacrow

Le château de Sacrow

Le château de Sacrow, une maison de maître de style baroque, fut construit en 1773 pour le général de corps d’armée suédois von der Hordt. Frédéric Guillaume IV en fit l’acquisition en 1840 et le fit transformer par l‘architecte Ludwig Persius. Le château de Sacrow

Heilandskirche Sacrow

L’église Heilandskirche

Avec son clocher à jour, la Heilandskirche rappelle une basilique des premiers temps du christianisme. Elle a été construite entre 1840 et 1844, d’après les plans de Frédéric Guillaume IV. L’église Heilandskirche

Fort Hahneberg

Le fort Hahneberg

Le fort de Hahneberg était destiné à protéger Spandau, sa citadelle et ses manufactures d’armes. Sur les quatre forts de ce type initialement prévus, seul celui de Hahneberg fut modernisé dès la fin des travaux d’édification en 1886. Le fort Hahneberg

Dorfkirche Alt-Staaken

L’église du village Alt-Staaken

L’église du village Alt-Staaken, probablement édifiée entre 1436 et 1438, fut agrandie en 1712. On lui rajouta un clocher et une salle mortuaire. Confinée dans la zone frontalière entre 1952 et 1990, elle continua néanmoins à faire office d’église paroissiale pour les habitants de West-Staaken, situé en RDA. En 1970, les galeries et la chaire de style renaissance furent démontées. L’église du village Alt-Staaken