Les victimes du Mur

Weiße Kreuze am Spreeufer
Image : Senatskanzlei

Entre 1961 et 1988, plus de 100 000 citoyens de RDA ont tenté de passer à l’Ouest par le mur de Berlin ou par la frontière entre les deux Allemagnes. Plus de 600 d’entre-deux ont été abattus par les gardes-frontières de RDA ou ont trouvé la mort autrement lors de leurs tentatives de fuite. Certains ont péri par noyade, d’autres par accident, et d’autres encore se sont suicidés parce qu’ils avaient été pris.

On dénombre au minimum 140 victimes pour le seul mur de Berlin entre 1961 et 1989 : 100 fugitifs de RDA abattus ou blessés lors de leurs tentatives de passage ou qui se donnèrent la mort ; 30 citoyens de Berlin-Est ou Ouest qui n’avaient pas l’intention de fuir, mais qui ont néanmoins été tués ou blessés ; 8 gardes-frontières de RDA abattus en service par des déserteurs, des camarades, un fugitif, un passeur ou un policier ouest-allemand. On compte également 251 voyageurs de l’Est ou de l’Ouest, décédés pendant ou après les contrôles aux postes-frontière berlinois. Aucune statistique ne permet cependant d’établir combien de personnes sont mortes de désespoir et de chagrin causés par les répercussions de la construction du Mur dans leur vie.

Liens :