Kapelle der Versöhnung "La chapelle de la réconciliation"

Kapelle der Versöhnung

Le tracé de l’ex-frontière avec Berlin-Ouest passait à quelques mètres seulement de l’entrée de la «Kapelle der Versöhnung». Après la construction du mur, cette église néogothique en briques de 1894 se retrouva perdue et inaccessible au milieu du No Man’s Land. En 1985, le gouvernement est-allemand décida la destruction de l’édifice. Après la chute du mur, l’emplacement fut restitué à la paroisse avec l’obligation d’y ériger un nouveau lieu de culte. Une nouvelle chapelle fut bâtie et inaugurée le 9 novembre 2000, onzième jour anniversaire de la chute du mur.

Versöhnungskirche

La nouvelle chapelle est l’oeuvre des architectes berlinois Sassenroth et Reitermann. A l’extérieur, la structure ovale est entourée de lamelles de bois. L’entrée lumineuse accueille le visiteur dans une ambiance religieuse qui sied à l’endroit. L’intérieur, orienté vers l’est, est fini en glaise massive. L’autel de l’ancienne église a pu être sauvé et a retrouvé son emplacement dans la nouvelle chapelle. La niche spécialement conçue pour l’accueillir constitue un puits de lumière, dont l’extrémité supérieure dépasse la hauteur du toit. Le retable a été réorienté vers l’est et l’escalier d’accès aux caves de l’ancienne église, qui avait été muré lors de la fermeture de la frontière, a été rouvert.

La chapelle moderne de la réconciliation (Kapelle der Versöhnung) fait partie de l’ensemble commémoratif du mur de Berlin. Elle constitue un lieu de mémoire. Des messes y sont organisées régulièrement à la mémoire collective et individuelle des victimes du mur de Berlin.

Horaire de l’office quotidien à la mémoire d’une victime du mur: 12h, du mardi au vendredi.

Lorsque vous lancez l'application, vous acceptez que vos données soient transmises à Google. Vous trouverez de plus amples informations dans notre rubrique Politique de confidentialité.