Stade olympique et Clocher du stade olympique

Stade olympique et Clocher du stade olympique

Le stade olympique se voulait une illustration parfaite de la domination nazie. Mais les jeux olympiques de 1936 et les victoires de Jesse Owens ridiculisèrent l'idéologie raciste du national-socialisme.

Stade olympique et Clocher du stade olympique

© dpa

Le Stade olympique de Berlin et le clocher du stade olympique - Olympiastadion et Glockenturm- ont été réalisés pour les Jeux olympiques de 1936, à l’emplacement d‘un champ de course d’une longueur de 2 400 mètres conçu en 1909 par Otto March dans le quartier de Grunewald et rasé en 1934 pour laisser place au nouveau Deutsches Stadion. Celui-ci fut dessiné par les fils de March, Werner et Walter, sous la supervision du ministère de l’intérieur du Reich. Le stade monumental et l’exposition abritée dans le clocher documentent l’image célèbre du sprinter afro-américain Jesse Owens, dont les quatre victoires olympiques ébranlèrent la propagande de Hitler sur la supériorité de la race aryenne.

Une rénovation réussie

Achevée en 2004, la rénovation du nouveau stade dura quatre ans, devant concilier la conservation de monument historique et l’organisation d’événements sportifs mondiaux ou d’événements festifs dans cette enceinte qui peut recevoir 76 000 spectateurs. Ainsi, le 9 juillet 2006, le Stade olympique de Berlin accueillit la finale de la Coupe du monde de football entre la France et l’Italie.

Esthétique national-socialiste

Le projet de Werner March pour les Jeux olympiques de 1936 – d’une monumentalité typiquement fasciste – devait abriter un complexe sportif complet – une place olympique, un stade olympique pouvant accueillir 110 000 spectateurs et un terrain de sport dénommé Maifeld, esplanade de rassemblements de masse pouvant regrouper jusqu’à 500 000 personnes, sans oublier une piscine olympique.

Galerie (en allemand)

  • Olympiastadion© dpa
    Olympiastadion

Olympia

La Waldbühne, un des lieux de concert en plein air les plus appréciés de Berlin, avec ses 25 000 places, fut construit pour les compétitions de gymnastique. Une tour olympique de 78 mètres – le clocher - complétait l’ensemble. Le bâtiment à la gloire du Reich cherchait à impressionner par l’interaction de l’architecture, de la nature et de la sculpture monumentale, et servait de toile de fond à des manifestations nazies, selon l’esthétique propre au National Socialisme. Le film de 1938 de Leni Riefenstahl, “Olympia”, premier documentaire réalisé sur les Jeux olympiques, et les jeux de 1936, peut être regardé sur You Tube.

Un nouveau destin

Rouvert en 1946, après la guerre, le site accueillit une compétition d’athlétisme entre 8 nations organisée pour les soldats des forces alliées. Après la chute du Mur de Berlin en 1989, la candidature de Berlin aux Jeux olympiques de 2004 fut écartée et en 1998 le Sénat de Berlin prit la décision d’une rénovation complète du complexe initial. L’enceinte sportive fut repensée par les architectes Gerkau Marg et Partner Group.

Terrasse d'observation

Le clocher du stade olympique de Berlin accueille une exposition au rez-de-chaussée: “Site historique : Terrain olympique 1909 – 1936 – 2006”, ouverte du 1er avril au 1er novembre chaque jour de 9h à 18 h. Il a été modernisé pour la Coupe du Monde de 2006. Ne pas manquer l’ascenseur panoramique et la terrasse d’observation.

Visiter le Stade olympique de Berlin

Pour visiter l’enceinte du stade olympique de Berlin, des visites guidées sont proposées chaque jour, ainsi que des audioguides. Les visites incluent la zone VIP et même les vestiaires du Hertha BSC, le club de Berlin qui évolue en Bundesliga.

Information

Karte

Adresse
Olympischer Platz 1
14053 Berlin
Horaires d‘ouverture
De janvier à mars 10 - 16 h, d’avril à octobre 9 - 19 h, août 9 - 20 h
Tarifs
7,- euro, tarif réduit 5,50 euro, billet famille 16,- euro
Remarques
Fermé en cas d’importantes manifestations. Informations au 030 - 25 00 23 22
Visites guidées
Pour toute demande de visites guidées, appeler le 030 - 25 00 23 22
Plus d'informations
Werner March

Transports en commun

S-Bahn
U-Bahn

A proximité

Source: berlin.de | Tous les textes, photos et graphiques sur ce site sont protégés par le droit d'auteur (copyright). Ils ne peuvent être copiés, reproduits, traduits ou utilisés de quelque manière que ce soit.

| Mise à jour: 19. novembre 2015