Académie des arts

Académie des arts

L'Académie des arts est la plus ancienne et la plus prestigieuse institution culturelle d'Allemagne. Son histoire est aussi mouvementée que celle de Berlin.

Académie des arts

© dpa

L'Académie des arts est la plus ancienne et probablement la plus prestigieuse institution culturelle en Allemagne. En tant qu’établissement public, elle a une fonction consultative fédérale en matière d’art avec pour mission de soutenir et d’encourager les arts. La façade de verre du bâtiment actuel, conçue par l’architecte de Stuttgart Günter Behnisch, a été réinstallée Pariser Platz, sur son site d’origine. La façade transparente a été volontairement et symboliquement placée en face des vestiges des salles d’exposition de peinture de l’Académie originale.

La fondation de l'Académie des arts

Créée en tant qu’Académie des arts de Prusse en 1696 par le roi Frédéric Ier, il s’agissait d’une institution académique et d’un forum intellectuel dédiés au débat d’idées entre les artistes et les savants. Le bâtiment original, d’abord résidence privée jusqu’en 1734, devint la demeure du comte Arnim-Boitzenburg en 1858. Acquise par le trésor Prussien en 1902, elle fut transformée entre 1904 à 1906 en Académie des Beaux-Arts par l’architecte Ernst von Ihne.

Galerie (en allemand)

  • Ausstellungshalle 2© Manfred Mayer
    Akademie der Künste Hanseatenweg

De Goethe à Albert Speer

Parmi ses membres prestigieux, on a pu compter Wolfgang von Goethe, Felix Mendelssohn-Bartholdy et Bertolt Brecht. Max Liebermann a dirigé l’institution durant les années 20, quand l’Académie a développé sa section littéraire. Comme de nombreuses institutions culturelles, elle est tombée aux mains des Nazis qui l’ont démantelée en 1937, réquisitionnant le bâtiment qui devint la Direction de la Construction du régime Nazi. Albert Speer – l’architecte d’Hitler – l’utilisa comme quartier général pour remodeler et redessiner Berlin selon la vision nazie de "Germania", capitale du Reich allemand.

L'Académie des arts et l’après-guerre

Les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale n’épargnèrent que les salles d’exposition, alors que l’aile de Pariser Platz brûlait entièrement. Durant les années de la RDA, elle fut transformée en atelier d’imprimerie et de photographie, connu sous le nom de "Werkstätten für Druck und Fotografie".

L'Académie des arts dans Berlin divisé

Comme de nombreuses autres institutions durant la Guerre froide, elle développa deux branches distinctes, celle de l’Est et son équivalent à l’Ouest. L’Académie allemande des arts fut fondée dans la Robert Koch Strasse à Berlin-Est en 1950, à laquelle répondit Berlin-Ouest en 1954, avec la création de l’Académie des arts de Berlin, située Hanseatenweg, dans le Tiergarten. Parmi les membres les plus distingués de l’Académie actuelle, on trouve les architectes Daniel Liebeskind, Sir Norman Foster et le compositeur Sir Harrison Birtwistle.

L’Académie des arts, forum de la culture

Les principaux centres d’intérêt de l’Académie des arts, sont le Grand foyer, avec sa librairie et son café, une bibliothèque et une salle de lecture au premier étage, une salle de conférence ainsi qu’une vaste terrasse. Fidèle à sa mission de forum des arts et de la culture, un riche programme d’expositions, de lectures et de conférences y est proposé au public, regroupant cinéma, théâtre et danse. Au second étage du bâtiment, se trouvent les archives et la documentation qui retracent l’histoire longue et mouvementée de l’Académie des arts.

Information

Karte

Brandenburg Tor
© dpa

Monuments a Berlin

Les plus beaux monuments, sites et attractions de Berlin: Informations, histoire, adresses, horaires d'ouverture et transports en commun. Plus

Source: berlin.de | Tous les textes, photos et graphiques sur ce site sont protégés par le droit d'auteur (copyright). Ils ne peuvent être copiés, reproduits, traduits ou utilisés de quelque manière que ce soit.

| Mise à jour: 19. novembre 2015