Norweger Straße und Behmstraße

Mémoriaux du mur le long de la "courbe Ulbricht"
Mémoriaux du mur le long de la "courbe Ulbricht"
Image : Prof. Dr. Schmidt, Leo
Zoom: Norweger Straße
Norweger Straße
Image : Senatsverwaltung für Stadtentwicklung

Mémoriaux du mur le long de la “courbe Ulbricht”

En aval du poste-frontière Bornholmer Straße, à la hauteur de Nordkreuz, la mise en place du dispositif frontalier s’est avérée particulièrement difficile à cause de la voie ferrée et du passage de la ligne circulaire du RER. D’où l’impressionnante largeur du No Man’s Land à cet endroit. Certaines portions du mur y ont été conservées, notamment dans la Norweger Straße et la Behmstraße, et font partie du patrimoine historique depuis 2005.

L’une de ces portions s’étend de la Finnländische Straße jusqu’à la Behmstraße, le long de la Norweger Straße. Ce mur, construit en 1900, servait initialement à protéger les infrastructures ferroviaires et fut intégré dans le dispositif frontalier mis en place par la RDA à partir de 1961.

Une autre portion de mur en plaques de béton, dont le tracé forme une courbe, a été conservée le long de la voie ferrée du RER, entre Behmstraße et Malmöer Straße. Ce segment est le témoignage d’un autre chapitre insolite de l’histoire du mur de Berlin et de son réseau de transports en commun. Au niveau de la jonction ferroviaire Nordkreuz, le tracé de la frontière longeait le terre-plein de la voie ferrée. Lors de la mise en place du mur, le 13 août 1961, la liaison RER entre Gesundbrunnen (Berlin-Ouest), Bornholmer Straße et Pankow (Berlin-Est), fut interrompue. La gare de Bornholmer Straße fut fermée et une clôture haute de deux mètres érigée entre les voies, à la jonction Nordkreuz. Avant la fin de ce même mois, le ministère des transports de RDA décida la construction d’une nouvelle liaison RER entre Pankow et Schönhauser Allee, dont le tracé devait se trouver dans le secteur Est uniquement. Cette voie fut baptisée “la courbe Ulbricht”, du nom de l’ancien Secrétaire Général du SED. Ce tronçon fut rapidement mis en service, le 10 décembre 1961. A cause de sa proximité vis-à-vis de la frontière, un dispositif de sécurité et de surveillance supplémentaire fut mis en place à cet endroit. Aujourd’hui, la courbe en plaques de béton jalonne la ligne 8 du RER, qui relie Birkenwerder à Grünau / Zeuthen.