Santé

Un homme avec le pied cassé et des béquilles à la réception d’un cabinet médical

Comment fonctionnent les services de santé ?

Chacun à droit aux services de santé. Il existe des cabinets médicaux et des hôpitaux. Certains cabinets ne traitent que les Privatpatienten (patients privés), c’est-à-dire les personnes avec une Krankenversicherung (assurance maladie) privée. En temps normal, les rendez-vous sont pris par téléphone. En cas d’urgence, il faut se rendre dans les services d’urgence des hôpitaux. Ces services sont ouverts à toute heure, même la nuit, le week-end et les jours fériés. Si vous recherchez l’adresse et les coordonnées d’un hôpital de Berlin précis, vous trouverez ces informations dans le répertoire des hôpitaux de Berlin (en allemand). Vous trouverez la liste des médecins de Berlin (en allemand) sur le portail de service de la ville de Berlin. De nombreux médecins offrent des consultations dans différentes langues, consultez les différents cabinets pour plus d’informations.

Soins médicaux pour les réfugié(e)s

Après leur arrivée, les réfugié(e)s qui viennent en Allemagne passent une visite médicale. Cet examen a lieu normalement sous les 24 heures qui suivent l’arrivée. Il a pour objectif d’exclure la tuberculose et les autres maladies infectieuses, d’offrir des vaccins et de détecter les besoins de protection particuliers (grossesse, handicap). Si Berlin est la ville compétente pour votre Asylverfahren (procédure d’asile), une demande d’elektronische Gesundheitskarte (carte de santé électronique) sera effectuée pour vous lors de votre Erstregistrierung (première inscription). Vous recevrez un Behandlungsschein (certificat de traitement) provisoire jusqu’à la remise de votre elektronischen Gesundheitskarte (carte de santé électronique) (après env. 5 semaines). La Gesundheitskarte (carte de santé) ou le Behandlungsschein (certificat de traitement) vous permet de consulter un médecin de votre choix. L’Asylbewerberleistungsgesetz (loi sociale pour les demandeuses et demandeurs d’asile) définit les prestations médicales qui sont financées.
De manière générale, le Landesamt für Flüchtlingsangelegenheiten (Office régional pour les réfugié(e)s) prend en charge les coûts des soins médicaux pour les réfugié(e)s. Toutefois, les traitements ne sont pas tous automatiquement pris en charge, certains traitements doivent être demandés auprès du Landesamt für Flüchtlingsangelegenheiten (Office régional pour les réfugié(e)s).
Dans les grands centres d’hébergement, les soins médicaux des réfugié(e)s sont assurés directement sur place dans les « MedPoints ».
Après leur expérience de la guerre et de la fuite, de nombreux réfugié(e)s souffrent de troubles psychiques, tels que l’anxiété ou la dépression. Les organismes suivants vous aideront et tenteront de vous permettre aussi rapidement que possible l’accès au traitement nécessaire:

Les réfugié(e)s avec un handicap peuvent demander les accessoires d’aide nécessaires et des thérapies. Le point de contact central est l’association Berliner Zentrum für Selbstbestimmtes Leben e.V. (en allemand).

Si vous avez besoin d’un interprète pour votre consultation médicale, ces frais peuvent éventuellement être pris en charge. Vous devez pour cela en faire la demande.
Les travailleuses sociales et travailleurs sociaux vous aident à trouver un interprète ou un médecin dans votre langue maternelle.

Qui appeler en cas d’urgence médicale ?

Appelez le 112 pour les services de secours les pompiers. Appelez le 110 pour joindre la police.

Ces numéros de téléphone sont gratuits et joignables à toute heure.

Vous trouverez d’autres numéros de téléphone d’interlocuteurs en cas d’urgence (en allemand) sur le portail de service de la ville de Berlin.

Que faire si je n’ai pas de Krankenversicherung (assurance maladie) ?

De manière générale, il existe en Allemagne une Versicherungspflicht (obligation d’assurance). Les bénéficiaires des prestations reçoivent une couverture d’assurance qui est payée par l’Agentur für Arbeit (agence pour l’emploi), le Jobcenter ou le Sozialamt (service social).
L’organisme Malteser Migranten Medizin Berlin (en allemand) offre des soins gratuits et anonymes pour tous. De même, l’organisme medibüro (en allemand) vous aide en cas de maladie et arrange des soins gratuits et anonymes, indépendamment du statut de séjour.
Dans les cas d’urgence, les hôpitaux ont également l’obligation d’apporter les soins nécessaires. Toutefois, la question des coûts devra ensuite être clarifiée avec le Sozialamt (service social).

Que faire en cas de décès ?

En cas de décès, un médecin doit constater le décès de votre ou de vos proche(s). Les entrepreneurs de pompes funèbres s’occupent du corps et vous aident pour l’organisation de l’enterrement et éventuellement pour les obsèques. Vous trouverez une liste des entrepreneurs de pompes funèbres sur Berlin Finder (en allemand). On applique en Allemagne la règle de Friedhofspflicht (cimetière obligatoire), les urnes aussi doivent être inhumées dans un cimetière officiel. On peut choisir entre l’incinération et l’enterrement. Les souhaits de la ou des personnes défuntes doivent être respectés si cela ne représente pas un effort trop important pour les proches. Les proches doivent assumer l’enterrement ou le faire payer sur l’héritage. En outre, il existe une possibilité de prise en charge des coûts nécessaires (raisonnables dans le cadre de l’aide sociale) d’un enterrement dans la mesure où ces coûts ne peuvent pas être raisonnablement imposés.

Les obsèques sont très personnelles et empreinte de la culture correspondante. Il existe à Berlin de nombreuses communautés confessionnelles qui exécutent différents rituels et disposent parfois de leurs propres cimetières.