Personnes handicapées

Une femme avec un chien d’aveugle et une personne en fauteuil roulant avec un accompagnateur

Les réfugié(e)s vivant avec un handicap ont droit aux accessoires et thérapies (par ex. physiothérapie) dont ils ou elles ont besoin. Le point de contact central pour les conseils aux personnes avec un handicap est l’association Berliner Zentrum für Selbstbestimmtes Leben e. V. (en allemand) (BZSL e. V.).

Qu’est-ce qu’un Schwerbehindertenausweis (carte d’invalidité) ?

Si vous possédez un certificat attestant un handicap lourd, vous pouvez faire une demande de Schwerbehindertenausweis (carte d’invalidité). L’administration compétente pour cela est le Versorgungsamt des Landesamtes für Gesundheit und Soziales (en allemand) (service social de l’office régional pour les affaires sanitaires et sociales).
Cette carte vous permet de bénéficier de droits particuliers et d’une compensation des désavantages. Le Schwerbehindertenausweis (carte d’invalidité) indique à l’aide de repères les conséquences médicales de votre handicap. Il existe deux cartes différentes:

  • une carte verte monochrome pour les personnes avec un handicap lourd avec un degré d’invalidité d’au moins 50
  • une carte vert-orange pour les personnes avec un handicap lourd pour qui le handicap donne droit à l’utilisation gratuite ou à tarif réduit des transports publics

Votre carte comporte une photo d’identité. La carte existe également en plusieurs langues en vue des voyages à l’étranger. Vous trouverez le formulaire de demande (en allemand) sur la page de service de Berlin.
En tant que citoyenne ou citoyen de nationalité étrangère, vous devez fournir avec la demande une copie de votre passeport avec le titre de séjour actuel. La demande est examinée à l’aide des certificats médicaux. La durée de traitement est en moyenne de 100 jours.

„Si des prestations de réadaptation sont nécessaires en raison de l’invalidité …
Les centres de conseil de participation complémentaires indépendants (EUTB) fournissent des conseils. Les prestations de réadaptation sont les prestations nécessaires à une personne invalide pour pouvoir prendre part, par exemple, à la vie professionnelle, à la formation ou à la vie sociale (logement, mobilité, etc.). Vous trouverez de plus amples informations, y compris sur comment prendre contact avec ces centres de conseil, ici.

Que sont les Pflegestufen (catégories de dépendance) ?

Il existe en Allemagne différentes Pflegestufen (catégories de dépendance) pour les personnes dépendantes:

  • Catégorie de dépendance 0:
    • il s’agit du stade préliminaire à la catégorie de dépendance I
    • La catégorie de dépendance 0 concerne les personnes avec des compétences quotidiennes fortement réduites, qui ont besoin d’aide pour les soins de base (à savoir la toilette, l’alimentation ou la mobilité) et pour les tâches ménagères
  • Catégorie de dépendance I:
    • La catégorie de dépendance I concerne les personnes avec une dépendance importante, c’est-à-dire que:
      • les personnes ont besoin d’aide au moins une fois par jour pour au moins deux activités d’un ou plusieurs domaines des soins de base
      • les personnes ont besoin d’aide plusieurs fois par semaine pour les tâches ménagères
      • le temps nécessaire doit être en moyenne d’au moins 90 minutes par jour
      • au moins 45 minutes doivent être consacrées aux soins de base
  • Catégorie de dépendance II:
    • La catégorie de dépendance II concerne les personnes avec une très grande dépendance, c’est-à-dire que:
      • les personnes ont besoin d’aide au moins trois fois par jour à différents horaires pour les soins de base
      • les personnes ont besoin d’aide plusieurs fois par semaine pour les tâches ménagères
      • le temps nécessaire doit être en moyenne d’au moins trois heures par jour
      • au moins deux heures doivent être consacrées aux soins de base
  • Catégorie de dépendance III:
    • La catégorie de dépendance III concerne les personnes avec une dépendance maximale, c’est-à-dire que:
    • les personnes ont besoin d’aide en permanence
      • les personnes ont besoin d’aide plusieurs fois par semaine pour les tâches ménagères
      • le temps nécessaire doit être en moyenne d’au moins cinq heures par jour
      • au moins quatre heures doivent être consacrées aux soins de base

Il existe par ailleurs une règlementation pour les cas de rigueur. Celle-ci s’applique si la catégorie de dépendance III est atteinte et si des efforts de soins particuliers sont nécessaires. Les conditions pour cela sont soit une aide pour les soins de base (la toilette, l’alimentation ou la mobilité) pendant six heures par jour et au moins trois fois par nuit ou des soins de base, même la nuit, ne pouvant être apportés que par plusieurs aides-soignant(e)s. Le personnel spécialisé et les proches ou des volontaires peuvent travailler ensemble.

Le classement dans une certaine catégorie de dépendance détermine les prestations que vous recevez de la part de la Pflegeversicherung (assurance dépendance). Par ailleurs, vous pouvez recevoir un soutien notamment sous la forme de Pflegegeld (allocation de dépendance) en cas de soins apportés par des proches ou des volontaires ou sous la forme de services de soins ambulatoires et de prestations de soins en nature. La Pflegeversicherung (assurance dépendance) est reliée aux Krankenkassen (caisses d’assurance maladie). Celles-ci sont responsables des questions concernant la catégorie de dépendance et la Pflegeversicherung (assurance dépendance).

Qu’est-ce que la Barrierefreiheit (accessibilité) ?

De nombreuses offres sont accessibles aux personnes handicapées afin de leur permettre de découvrir Berlin, même si elles sont atteintes d’un handicap. Les transports publics sont quasiment partout accessibles aux personnes handicapées grâce à des ascenseurs et à des rampes. De même, de nombreuses stations de U-Bahn (métro) disposent de bandes podotactiles. Pour obtenir l’aide des conductrices ou conducteurs de train, rendez-vous toujours à l’avant du train. Les bus de Berlin sont tous accessibles aux personnes handicapées (à l’exception de la ligne touristique 218). Veuillez monter au milieu du bus où se trouve une place réservée aux fauteuils roulants. Les tramways sont quasiment tous accessibles aux personnes handicapées; montez toujours à l’avant.
Pour vous fournir plus de sécurité dans les transports publics, la BVG offre des formations gratuites à la mobilité. Les colonnes d’informations dans les stations de U- et S-Bahn (métros et trains rapides) vous mettent en relation avec un point de contact central qui peut répondre à vos questions si vous avez besoin d’aide. Vous trouverez des informations détaillées auprès de la BVG (en allemand).
Le signe « Barrierefrei » (accessible aux personnes handicapées) indique des établissements équipés pour les personnes avec un handicap. Plus de 700 établissements à Berlin portent ce signe, notamment les ascenseurs des U-Bahn (métro), les CityToiletten (toilettes publiques), certains commerces et administrations. La plupart des monuments sont barrierefrei (accessible aux personnes handicapées). Il est cependant recommandé de s’informer un peu avant afin de contourner les éventuelles perturbations ou les travaux. Vous trouverez des informations sur les offres culturelles accessible aux personnes handicapées sur mobidat (en allemand). Vous trouverez plus d’informations sur le site Internet VisitBerlin (en allemand).
Vous trouverez des informations sur les offres de loisirs pour les personnes avec un handicap sur les pages du Landesbeauftragten für Menschen mit Behinderung (en allemand) (chargé régional pour les personnes avec un handicap).
Le Landesbeauftragte für Menschen mit Behinderung (en allemand) (chargé régional pour les personnes avec un handicap) publie régulièrement des annonces de manifestations spécialement pour les personnes avec un handicap.
Vous trouverez des informations pour les enfants et les adolescents avec un handicap à l’étape 2.