Naturalisation

Un couple reçoit des conseils sur la naturalisation

Comment puis-je me faire naturaliser ?

Si vous vivez depuis longtemps en Allemagne et possédez une autorisation de séjour ou de résidence, vous pouvez – sous certaines conditions supplémentaires – obtenir la nationalité allemande. Dans la plupart des cas, il est cependant requis de renoncer à l’ancienne nationalité.

Vous trouverez des informations sur l’Einbürgerung (naturalisation) sur le portail de service de Berlin (en allemand), sur le site Internet du Bundesregierung (en allemand) (gouvernement fédéral) ou dans la brochure du responsable en charge de la migration, des réfugié(e)s et de l’intégration (en allemand)?.
La brochure vous offre des informations utiles sur le droit de la citoyenneté. Vous recevrez des informations utiles pour savoir comment vous-même et vos proches pourrez / pourront obtenir la nationalité allemande et sur les nouvelles règlementations sur l’Optionspflicht (obligation d’option).

Conditions

  • droit de séjour illimité ou certaines autorisations de séjour au moment de l’Einbürgerung (naturalisation)
  • séjour régulier et légale en Allemagne depuis huit ans
  • subsistance assurée (également pour les proches à charge) sans aide sociale ou Arbeitslosengeld II (allocations de chômage II) (« Hartz IV »)
  • connaissances suffisantes de la langue allemande (niveau B1)
  • connaissances de l’ordre juridique et de société ainsi que des conditions de vie en Allemagne (« Einbürgerungstest » – test de naturalisation)
  • casier judiciaire vierge
  • engagement envers l’ordre fondamental libre et démocratique du Grundgesetz (loi fondamentale) de la République fédérale d’Allemagne
  • perte ou renonciation à l’ancienne nationalité

Un enfant obtient la nationalité allemande à sa naissance si au moins un parent est de nationalité allemande. Si les deux parents sont étrangers, cela vaut également si au moins un parent vit depuis huit ans légalement en Allemagne au moment de la naissance et possède un droit de séjour illimité. Si un enfant grandit majoritairement en dehors de l’Allemagne, il doit déclarer à 21 ans, s’il veut conserver la nationalité allemande ou la nationalité étrangère.