La résidence des Electeurs

L´Electeur Frédéric Guillaume, tableau de Jacques Vaillant © Stiftung Preußische Schlösser und Gärten Berlin-Brandenburg
L´Electeur Frédéric Guillaume, tableau de Jacques Vaillant
Image : Stiftung Preußische Schlösser und Gärten Berlin-Brandenburg

1411
La nomination du burgrave de Nuremberg Frédéric VI, de la maison des Hohenzollern, à la charge de vicaire suprême et capitaine de la Marche est le début de la domination des Hohenzollern à Berlin, qui durera plus de 500 ans. En 1415, lors du concile de Constance, le roi Sigismond le nomme Electeur et margrave de Brandebourg sous le nom de Frédéric Ier.

1432
Berlin et Cölln se réunissent en une municipalité. L´Electeur Frédéric II supprime cette administration municipale commune en 1442 afin d´imposer ses propres prétentions au pouvoir.

1443
Sur l´île de la Sprée à Cölln, la première pierre du futur château de Berlin est posée. Les travaux d´agrandissement et d´aménagement pour lui donner sa forme définitive dureront jusqu´en 1716.

1486
L´Electeur Johann Cicero fait du château de Cölln la résidence permanente des Electeurs brandebourgeois de la maison des Hohenzollern. L´accession au rang de ville de résidence apporte, certes, un gain en importance politique, mais en même temps une perte des libertés communales.

1500
Berlin et Cölln comptent 12 000 habitants environ.

1539
Introduction de la Réforme à Berlin et Cölln. Le 1er novembre, l´Electeur Joachim II communie pour la première fois selon le rite luthérien dans l´église St. Nikolai de Spandau. Le conseil et la bourgeoisie de Berlin/Cölln suivent le lendemain au cours d´une cérémonie officielle. La Réforme est prononcée à l´été 1540 pour tout le Brandebourg par de nouveaux règlements ecclésiastiques.

1571
Le restaurant „Zum Nussbaum“ (restaurant du Noyer) est ouvert à Cölln. Le bâtiment situé sur la pointe sud de l´île „Fischerinsel“ est détruit en 1943. Il est reconstruit en 1986/1987 dans l´actuel Nikolaiviertel à titre de plus ancien restaurant traditionnel de Berlin.

1647
Une allée est tracée entre le château royal et le Tiergarten, la réserve de chasse des Electeurs à l´ouest de la ville : c´est la future avenue Unter den Linden.

1648
A la fin de la guerre de Trente Ans, la population de Berlin/Cölln s´est réduite de moitié et ne compte plus que 6 000 habitants.

1658
Berlin et Cölln sont aménagés en forteresse en forme d´étoile forte de 13 bastions; les travaux durent jusqu´en 1683. On peut aujourd´hui encore en voir quelques restes au „Märkisches Museum“ (Musée de la Marche).

1671
Fondation de la communauté juive de Berlin. Elle s´agrandit jusqu´en 1700 pour compter 114 familles comprenant plus de 1 000 personnes. Un an plus tard est fondée la communauté huguenote de Berlin, avec 100 membres au début. Jusqu´en 1677, leur nombre atteindra plus de 700 réfugiés.

1685
Frédéric Guillaume, le Grand Electeur, décrète en 1685 l´Edit de tolérance de Potsdam. Une grande partie des Huguenots persécutés en France à cause de leur profession de foi s´installe à Berlin et dans la Marche de Brandebourg. Dès 1661, le Grand Electeur a facilité dans plusieurs édits l´immigration de nouveaux colons et de réfugiés pour conviction religieuse.

La Vigne-Plan Berlins von 1688 © Staatsbibliothek zu Berlin/Seifert
La Vigne-Plan Berlins von 1688 © Staatsbibliothek zu Berlin/Seifert
Image : Foto: Staatsbibliothek zu Berlin/Seifert

1688
Le nombre d´habitants atteint les 20 000. Grâce aux nombreux immigrants, l´économie et le commerce connaissent un essor durable.

1695
A l´ouest de Berlin/Cölln, près de Lietzenburg, l´Electeur Frédéric III fait construire un château pour son épouse Sophie Charlotte. Après sa mort en 1705, il est rebaptisé „Château de Charlottenburg“.

Les Hohenzollern à Berlin