Charlottenburg-Wilmersdorf – la nouvelle circonscription urbaine de l’Ouest de Berlin

Lien vers: U-Bahn-Eingang Kurfürstendamm, 28.10.2005
U-Bahn-Eingang Kurfürstendamm, 28.10.2005 Image : Bezirksamt, KHMM

C’est le 1er janvier 2001, que les anciennes circonscriptions de Charlottenburg et de Wilmersdorf ont été réunies pour former la nouvelle circonscription de Charlottenburg-Wilmersdorf qui compte près de 315.000 habitants. C’est la circonscription urbaine de l’Ouest de Berlin qui s’articule autour du « Kurfürstendamm » qui est son centre vital. Mais cette circonscription a bien davantage à offrir. A titre d’exemple, on citera la Gedächtniskirche et le Teufelsberg, le Havelstrand et l ‘Université technique, le stade olympique et la patinoire Horst-Dohm, le château de Charlottenburg et le parc populaire de Wilmersdorf, l’Opéra et le théâtre.

Lien vers: Schloss Charlottenburg
Schloss Charlottenburg Image : Bezirksamt, KHMM

C’est sous le nom de Lucene, que le village de Lietzow est pour la première fois mentionné en 1239. Depuis 1695, la construction du château de Lietzenburg lui a donné une importance particulière. Le prince électeur Frédéric III, le futur roi de Prusse Frédéric 1er, offrit à son épouse Sophie Charlotte la commune de Lietzow et ses environs pour qu’elle y fasse construire une résidence d’été. Une petite colonie de domestiques de la cour s’établit au sud du château, le long de l’actuelle Schlobstrasse. Après le décès prématuré de la reine, le château et la colonie prirent le nom de Charlottenburg en 1705. C’est également en 1705, que le roi donna à la colonie des droits de cité. En 1720, le village de Lietzow fut rattaché à Charlottenburg.

Lien vers: Theater des Westens
Theater des Westens Image : Bezirksamt, KHMM

Depuis 1978, l’Université technique, l’actuelle Université des Beaux-Arts, la société Siemens et d’autres entreprises et instituts ont fait de Charlottenburg un centre scientifique et technique de toute première importance.
Grâce à l’agrandissement du Kurfürstendamm transformé en grand boulevard à la fin du 19e siècle, Charlottenburg et Wilmersdorf sont devenues une réelle cité qui a rapidement fait concurrence à l’ancien centre ville de Berlin qui se concentrait autour de Unter den Linden et de Friedrichstrasse. Le mélange de culture, de commerce et de gastronomie assorti d’un nombre important d’appartements offrant un large espace à vivre dans les nouvelles villes de Charlottenburg et de Wilmersdorf en a fait en peu d’années l’un des principaux points d’attraction de la grande agglomération de Berlin. Le théâtre de l’Ouest (Theater des Westens) a vu le jour en 1896, suivi en 1907 par le Schiller Theater et le Kaufhaus des Westens (grand magasin de l’Ouest), en 1912 par l’Opéra qui fut détruit au cours de la deuxième guerre mondiale et remplacé par L’Opéra allemand de Berlin inauguré en 1961.

Lien vers: Funkturm
Funkturm Image : Bezirksamt, KHMM

L’année 1920 a vu la naissance du grand Berlin. Charlottenburg et Wilmersdorf devinrent des circonscriptions de Berlin. C’est dans les années 20 que l’Ouest de Berlin regroupé autour du Kurfürstendamm, la promenade internationalement connue de Charlottenburg et de Wilmersdorf, a connu son apogée. Des salles de cinéma modernes, des théâtres, des cabarets, des dancings et des magasins élégants attiraient les touristes mais aussi les Berlinoises et les Berlinois dans cette circonscription de l’Ouest berlinois. Ceux qui souhaitaient connaître le Berlin historique se rendaient à Alexanderplatz et à la porte de Brandebourg en passant par Unter den Linden. Ceux qui étaient en quête du Berlin moderne, turbulent, international vivant au rythme trépidant de l’époque, le recherchaient « autour de la Gedächtniskirche », locution empruntée à une revue populaire de l’époque. L’écrivain américain Thomas Wolfe a qualifié le Kurfürstendamm de l’époque de « plus grand café d’Europe ».

Lien vers: Olympiastadion
Olympiastadion Image : Bezirksamt, KHMM

Mais les nouvelles circonscriptions de Berlin que sont Charlottenburg et Wilmersdorf ne se contentaient pas de faire office de nouveau centre ville de l’Ouest berlinois. En font également partie des zones résidentielles très prisées telles que Westend et Grunewald, de larges zones d’habitation bourgeoises, telles que celles de Schmargendorf et celles du quartier de Rheingau regroupées autour de la place de Rüdesheim, celles de Eichkamp ou celles situées tout au long de Heerstrasse, sans oublier les lotissements modernes de Siemensstadt. En faisaient également partie d’importantes surfaces réservées aux tonnelles et une large partie du Grunewald qui fait partie des lieux d’excursion favoris des Berlinoises et des Berlinois.
En faisaient également partie le parc des expositions avec le Funkturm inauguré en 1926, le premier circuit de courses allemand, Avus construit en 1921 et le stade olympique érigé pour accueillir les Jeux Olympiques de 1936.

Lien vers: Kaiser-Wilhelm-Gedächtniskirche
Kaiser-Wilhelm-Gedächtniskirche Image : Bezirksamt, KHMM

Le national-socialisme a beaucoup détruit, notamment par le bannissement et le meurtre de la population juive. Depuis les années 20, Charlottenburg et Wilmersdorf étaient les deux circonscriptions où la population juive était la plus importante. De nombreux Juifs, entrepreneurs, artistes, intellectuels, écrivains et mécènes avaient largement contribué au rayonnement international de l’Ouest berlinois. Alors que les fondements internes de cette histoire à succès étaient détruits, de nombreux bâtiments historiquement et architecturalement précieux furent également réduits à néant au cours de la seconde guerre mondiale. La tour de ruines de la Gedächtniskirche, un monument qui rappelle les horreurs de la guerre, en témoigne à l’évidence.

Lien vers: Europa-Center
Europa-Center Image : Bezirksamt, KHMM

Un autre témoignage visible de l’enlèvement des décombres après la seconde guerre mondiale est le Teufelsberg (montagne du diable) qui avec ses 115 mètres est aussi haut que l’élévation naturelle la plus haute de Berlin, les Müggelberge de Köpenick. De nouvelles cités d’habitation furent construites, la maison de Le Corbusier vit le jour en 1958, la cité Paul Hertz en 1960 et la couverture spectaculaire de la voie rapide urbaine au niveau de Schlangenbader Strasse en 1982.
Avec le partage de la ville, l’ancienne succursale de la ville devient la nouvelle ville de Berlin Ouest, « la citrine de l’Ouest ». De nouveaux emblèmes ont été érigés, tels que le centre européen et le centre de congrès international ICC.

Lien vers: Mercedes-Welt und Smart-Center
Mercedes-Welt und Smart-Center Image : Bezirksamt, KHMM

Depuis la chute du mur en 1989, les centres de Berlin sont à nouveau en concurrence et c’est justement la multiplicité de Berlin qui en fait le charme. Depuis 1990, la ville occidentale s’est continuellement modernisée. De nouveaux bâtiments importants, voire avec Spreestadt entre Landwehrkanal et Spree, un nouveau quartier, renouant avec la tradition de Charlottenburg en tant que site économique et scientifique, ont été construits à Charlottenburg-Wilmersdorf. A partir de 2009, une immense roue autorisant une vue panoramique sur la ville implantée Bahnhof Zoo est sensée attirer de nombreux touristes.
Mais même aujourd’hui ont peut affirmer que celui qui connaît la ville occidentale ne connaît pas pour autant la circonscription de Charlottenburg-Wilmersdorf qui a bien davantage à offrir, du théâtre en pleine forêt au bar, de la tour de Grunewald au musée Berggruen….